UF3

Ça y est, c’est fait pour l’UF3! 2 super semaines de formation dans le Jura et un peu dans les Alpes. Première semaine très froide, non pas quant aux relations avec les formateurs, mais à cause des températures bien négatives! Entrainement à la recherche de victimes d’avalanche, cours de nivologie et conduite à tenir pour tenter de prendre les bonnes décisions sur le terrain, cas concret, jeu de rôle, sortie terrain journée (2 fois, 1° sur la Dôle (-27° sur le télésiège)), 2° sur la montagne de Sulens au-dessus de Thônes).

2° semaine, test de recherche multivictimes (2) éliminatoire le lundi matin. Tout se passe bien pour tout le monde. Et puis c’est la fin des préparatifs pour une semaine en vadrouille. Lundi après-midi petite CO sous la pluie, puis montée à la cabane du Cunay, où nous allons passés les 2 premiers jours. Activités diverses et variées en veux-tu en voilà, pas le temps de souffler! Techniques de construction d’un abri dans la neige, ancrage, cours sur le milieu naturel, observation des traces d’animaux et explications super intéressantes. Mercredi 11h, nous sommes prêts pour le départ en petits groupes pour l’itinérance. Un moment de repis, on prend un peu le soleil devant la cabane… Mais c’était sans compter sur les capacités d’improvisation de nos amis formateurs. Ils ont vraiment décidé de nous presser jusqu’au bout.. »Une grosse avalanche vient de se produire à coté de la cabane, au moins 9 victimes, le témoin n’est pas sûr!! ». Et c’est parti, pour un exercice de groupe (à 20) pour quadriller « l’avalanche ». 20mn plus tard, toutes les victimes sont retrouvées! On a pas été si mauvais sur ce coup là!

Repas, et c’est parti pour l’itinérance. Conduite de groupe à tour de rôle, exercice d’orientation, questions de nivologie, et on avance..Je rajouterai, car j’ai oublié de vous le dire, on doit tirer une pulka dans laquelle se trouve le matos collectif. Pour la progression, j’ai connu plus pratique…1° soir on se trouve un coin avec une belle accumulation et on creuse notre tranchée pour dormir. Exercice sympa, ça réchauffe! Et la nuit, ma foi, se passe relativement bien et au sec. Jeudi, grosse journée. On prend les mêmes et on recommence. Quand je dis les mêmes, ce sont les mêmes stagiaires, car les formateurs, eux ils changent de groupe. Comme à l’UF1, quoi! Et c’est reparti pour tirer la pulka, conduire le groupe, répondre aux questions multiples et variés du formateur. On arrive à la cabane où l’on doit passer la 2° nuit, on boit un thé et on repart, sans la pulka cette fois, mais là ça dépend du formateur avec lequel vous êtes…On repart pour se faire un exercice d’orientation de nuit. 2 points à trouver chacun notre tour, on est tous ensemble. Nous l’avons fait sans frontale, c’était encore mieux! Franchement, essayez, on y voit beaucoup mieux qu’avec, sauf, évidement si c’est la purée de pois. Retour vers 23h et dodo bien mérité. Le vendredi, on est presque au bout!!Encore quelques heures d’effort et nous en aurons terminé avec l’UF3.

En parlant, d’en avoir terminé avec l’UF3, j’ai quand même oublié de vous dire que le mercredi matin il y a une épreuve écrite intitulée « test de nivologie ». En fait, il y a quelques questions sur la neige et le plus gros de l’épreuve consiste en un cas concret avec questions, prise de décision, qu’est ce que tu fais si….et si…et si…ou pas….En gros, tu as un groupe de 8 randonneurs le lendemain, tu connais la météo, tu as le BERA, la carte du coin où tu dois leur faire une boucle inoubliable avec les plus belles vues qu’ils puissent imaginer, blablabla…Sauf que le secteur où on te dit de les emmener, il est pas terrible niveau sécurité et risques encourus, donc tu vas devoir te poser plein de questions et se sont les réponses que tu vas y apporter qui vont intéresser nos chers formateurs. En tout cas, je pense qu’ils vont devoir revoir leur copie au niveau du temps qu’ils nous donnent pour l’épreuve, car en 1 heure c’est infaisable! Du coup, on en a eu presque 2!

Voilà, et donc, si tu valides ton épreuve de recherche multivictimes, ton itinérance, et ton écrit de nivologie, tu valides l’UF3.

En tout cas, c’était 2 semaines bien denses, riches d’informations et de pratiques intéressantes. Un bon souvenir!)

Fabien, Françoise, Fréd, François, and me of course!!

 

One Comment

  • bonelli Répondre

    Super Marie Pierre bonne continuation dans ta formation, pour moi prépa à fond pour le proba. Amitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *