Nouvelles du dernier stage

Un nouveau stage vient de s’achever. Si j’en crois les témoignages des stagiaires, il a répondu à leurs attentes.

Toujours très denses, ces stages sont l’occasion d’acquérir les fondamentaux de l’orientation et de s’entraîner sur des parcours aux objectifs pédagogiques variés. Les uns en retirent les enseignements leur permettant d’envisager le probatoire plus sereinement à court terme,  les autres en sortent avec les clés pour continuer leur entrainement plus efficacement pour des objectifs plus lointains.

Dans tous les cas, les stages d’orientation préparant à l’examen probatoire sont un élément incontournable pour qui veut mettre toutes les chances de son côté.

Certes, nous n’avons pas été gâtés par la météo. Un temps digne d’un mois de mars bien arrosé!

Mais ceci n’a pas entamé ni notre bonne humeur, ni la motivation des stagiaires pour se donner à fond sur les différents parcours.

Le premier jour, nous avons commencé par voir ou revoir quelques fondamentaux dont il vaut mieux avoir entendu parler lorsqu’on se lance sur l’épreuve de marche/orientation de l’examen probatoire. Du genre, ligne directrice, point d’attaque, ligne d’arrêt, azimut, j’en passe…ça vous parle?? Nous avons étalonné notre double-pas…oui, c’est mon dada, c’est comme ça!)

Puis nous sommes allés faire un exercice, en groupe, pour voir comment construire un itinéraire. L’après-midi, les stagiaires se lançaient sur leur premier parcours.

Le lendemain, objectif du matin se déplacer en se focalisant sur le relief, l’altitude et les distances, celui de l’après-midi de s’entraîner à construire son itinéraire par un exercice de mémorisation.

Le jeudi, c’est reparti pour un parcours un peu plus long qui s’achève en début d’après-midi pour que nous aillons le temps de nous consacrer à une épreuve de QCM type examen et à discuter du milieu montagnard.

Enfin, c’est le jour J, attendu de tous, le jour du proba blanc. Tout le monde est sur le pont, de bonne heure, et sous la pluie, pour changer…C’est parti pour 7h à 7h30 d’effort et de concentration. Ça passe pour la moitié des participants! Nous débriefons ensemble, c’est toujours un moment d’excitation pour ceux qui ont réussi. Ceux qui ne sont pas dans les temps reviennent sur leurs erreurs, et se disent qu’il vaut mieux les faire aujourd’hui que le jour de l’examen.

Pour certains, résultats la semaine prochaine, du 10 au 13 mai, sur le proba PACA. Je souhaite une bonne chance à ceux qui seront sur la ligne de départ!

Lire les témoignages

Laisser un commentaire