Mémento Géographie

Principaux points culminants

Vosges : le Grand Ballon 1424m

Jura : le Crêt de la Neige 1720m

Alpes du Nord : le Mont-Blanc 4810m

Alpes du Sud : la Barre des Ecrins 4102m

Pyrénées : Anéto 3404m (Espagne) – Vignemale (Piquelongue) 3298m (France)

Massif Central : Puy de Sancy 1886m

Corse : Mont Cinto 2710m

La Réunion : Piton des Neiges 3069m

Antilles : la Soufrière 1467m (Guadeloupe)

 

Sources et bassins versants des fleuves français

Rhin : 1233km. Lac de Toma, Alpes Suisses, Massif du St Gothard

Bassin versant 198000km2 : grande partie de la Suisse, Allemagne, Pays-Bas, Est de la France (Alsace et plus de la 1/2 de la Lorraine), inclut une partie de la Belgique et du Luxembourg, l’Ouest de l’Autriche, le Liechtenstein, et une partie minime de l’Italie.  Se jette dans la mer du Nord aux Pays-Bas. Total 9 pays.

Loire : 1006km (plus long de France). Source en Ardèche, Mont Gerbier de Jonc (1511m). Bassin versant 117356km2, Ardèche, Haute-Loire, Puy de Dôme…jusqu’à St Nazaire où se jette dans l’Atlantique.

Rhône : 812km. Source au glacier du Rhône en Suisse (Valais), rentre en France à Genève (lac Léman). Bassin versant de 95000km2 sur France et Suisse, jouxte à l’Ouest celui de la Garonne, puis de la Loire. En Bourgogne, celui de la Seine, Meuse dans les Vosges, Belfort,  Jura, plateau Suisse. Se jette dans la Méditerranée.

Garonne : 647km. Source en Espagne, Val d’Aran, massif de la Maladeta (Aneto, trou du toro). Bassin versant sur 3 régions : Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées. Se jette dans l’Atlantique en Gironde.

Adour : 307km. Source au col du Tourmalet, massif du Pic du Midi de Bigorre. Bassin versant 16800km2 sur partir Sud-Ouest du bassin Adour-Garonne : Gers, Haute-Pyrénées, Landes, Pyrénées Atlantique. Fleuve classé Natura 2000. Se jette à Bayonne.

Aude : 224km. Fleuve côtier. Source au lac d’Aude 2136m , massif du Carlit. Parallèle à la Têt jusqu’au col de Quillane. Bassin versant 6074km2 (Aude, P.O, Ariège, Haute-Garonne, Tarn, Hérault). Se jette dans la Méditerranée à Carbone (Grau de Vendres).

Var : 114km. Fleuve côtier, ne coule pas dans le Var mais dans le 06 et 04. Source à Estenc dans le Mercantour 1790m. Bassin versant 2819km2. Se jette dans la Méditerranée.

Golo : 89km. Fleuve côtier, suit un cours orienté SO/NE. Source Albertacce 1991m, Haute-Corse, massif du Mont Cinto. Bassin versant 926km2. Se jette dans la mer Tyrrhénienne.

 

Localisation administrative des massifs français

Vosges : 3 régions (Alsace, Lorraine, Franche-Conté). Avec la nouvelle carte des régions, ça donne 2 (Grand-Est; Bourgogne-Franche-Conté) ; 2 pays (France, Allemagne)

Jura : 4 régions (Alsace, Bourgogne, Franche-Conté, Rhône-Alpes). Avec la nouvelle carte des régions, ça donne 3 (Grand-Est; Bourgogne-Franche-Conté; Auvergne-Rhône-Alpes) ; 3 pays (France, Allemagne, Suisse)

Alpes : 2 régions (Auvergne-Rhône-Alpes et PACA) ; 8 pays (France, Italie, Suisse, Allemagne, Monaco, Liechtenstein, Autriche, Slovénie)

Massif Central : 6 régions (Auvergne, Limousin, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes, Bourgogne) ; 1 pays. Avec la nouvelle carte des régions, c’est 4 (Auvergne-Rhône-Alpes; Occitanie; Bourgogne-Franche-Conté; Nouvelle Aquitaine)

Pyrénées : 3 régions (Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon). Avec la nouvelle carte des régions, ça donne 2 (Nouvelle Aquitaine; Occitanie) ;  2 pays (France, Espagne)

Corse : collectivité territoriale de Corse ; 1 pays

 

Origine géologiques des massifs

Massif Central et Vosges formés à l’ère primaire, plissement Hercynien.

Pour le Massif Central ensuite érosion et dépôt de sédiments au secondaire (Causses=plateaux calcaires). Massif rajeuni par le plissement suite à l’orogenèse des Alpes (tertiaire), ce qui soulève ses bordures orientales et méridionales. Ce plissement provoque des fractures et remontée du manteau supérieur ce qui engendre un volcanisme important : chaine des Puy (quaternaire). Aubrac=plateau basaltique

Massif où dominent les roches du socle hercynien (granite, gneiss, schistes)

Alpes, Pyrénées, Corse : surrection au tertiaire (Pyrénées avant les Alpes) mais matériaux soulevés formés bien plut tôt.

Alpes à l’oligocène (35 à 25 millions d’année). Toutes roches présentes (magmatiques, métamorphiques, sédimentaires)

Pyrénées à l’Eocène (65 à 35 millions d’années). Roches métamorphiques et sédimentaires.

Pyrénées Atlantiques du Golfe de Gascogne au pic d’Anie ; Pyrénées Centrales du pic d’amie au col de Puymorpns (c’est là que se trouvent tous les 3000m) ; Pyrénées Orientales du col de Puymorens au cap Créus

Jura: orogenèse au tertiaire (pliocène) suite au soulèvement des Alpes, mais les roches viennent des dépôts de sédiments du secondaire (jurassique). Limite avec les Alpes près de Chambéry.

 

Terminologie

Col : intersection entre une ligne de crête et 2 lignes de talweg situées de part et d’autre de cette ligne de crête. Point le plus bas d’une arête entre 2 sommets. Point de passage sur la ligne de crête. Point le plus bas entre 2 versants.

Bassin versant : portion du territoire qui draine toutes l’ensemble de ses eaux vers un même point de sortie appelé exutoire. Limité par des frontières naturelles qui sont les lignes de crêtes (ou ligne de partage des eaux)

Vallée : dépression géographique généralement de forme allongée et façonnée dans le relief par un cours d’eau ou un glacier. Le fond de la vallée constitue un talweg les parties les plus hautes des versants constituent des lignes de partage des eaux et limitent le bassin versant.

Talweg : ligne qui rejoint les points les plus bas d’une vallée.

Anticlinal : pli convexe dont le centre est occupé par les couches géologiques les plus anciennes.

Synclinal : pli concave dont le centre est occupé par les couches géologiques les plus jeunes.

Confluence : convergence de 2 ou plusieurs choses.

Crête : ligne joignant les points les plus hauts. Partie étroite, saillante, qui constitue la cime d’une montagne.

Sommet : point le plus haut d’une montagne.

Vallée glaciaire : vallée sculptée par un glacier.

Lac glaciaire : lac formé dans le lit d’un ancien glacier

Plaine alluviale : plaine, surface topographique plane avec très faible pente constituée par des alluvions, cours d’eau généralement sinueux. Souvent un lit majeur et lit(s) mineur(s)

Latitude : coordonnée géographique représentée par une valeur angulaire, expression de la position d’un point sur Terre , au nord ou au sud de l’équateur qui est le plan de référence. Lorsqu’ils sont reliés entre eux, tous les endroits de la Terre ayant une même latitude, forment un cercle, cercle dont le plan est parallèle à celui de l’équateur, d’où l’autre terme « parallèle » permettant de nommer une latitude.

Longitude : coordonnée géographique représentée par une valeur angulaire, expression du positionnement estouest d’un point sur Terre . La longitude de référence sur Terre est le méridien de Greenwich.

 

Toponymie 

Balme ; Baume ; Barme ; Balmette : Caverne, abri sous roche

Chaux ; Chau ; Chalp ; Chaup ; Chaume : Hauteur dénudée, plateau rocheux

Echaillon ; Eychaillon ; Esseillon : Escalier, pente en gradin, pente d’accès difficile d’accès.

Fayard/fay : fait référence à la présence de hêtres

Lau ; Laus ; Lauset ; Lauzet : Lac, petite étendue d’eau

Joux ; Lajoux ; Mijoux ; Jora ; Jura : Zone boisée

Doron ; Dora ; Doire ; Dranse ; Durance ; Douro : Eau courante, torrent

Aiga ; Aie ; Aigo ; Aigalous ; Aygo ; Aygue : Eau

Alpe ; Alpette ; Alp ; Aup ; Arp : Pâturage de haute altitude

Bastide ; Bâtie ; Bastille : Maison forte

Moutier ; Münster ; Mouster : Monastère

Pel ; Pellat ; Pilat ; Pelas ; Pela :

Pertuis ; Pertus ; Portell ; Porta ; Port ; Portillon ; Portalet ; Portet : Ouverture, petit col, passage Praille ; Prat ; Prado ; Praele ; Prarion ; Pradelle : Prairie

Puy ; Puyo ; Puyou : Montée, colline, montagne

Ros ; Rosière ; Roseland ; Roselend ; Rosonnoi : Lieu humide, marais ou poussent les roseaux

Ru ; Ruau ; Ruisset ; Ruisson : Ruisseau

Sagne ; Saigne ; Sagneiro ; Sagerie ; saignotte : Marais , Prairie marécageuse

Serre ; Serra ; Serret ; Sierra : Hauteur , colline

Sourde ; Sourgeon ; Sourdron ; Sourdille ; Sourdanne : Source, terrain humide

Vau ; Vaux ; Baleio ; Baisse : Val, Vallée

8 Comments

  • Tango Répondre

    Bonjour,
    J’ai été surpris de lire que le bassin versant de la Loire était bcp plus grand que celui du Rhin, vérification faite je pense qu’il manque un 0 pour ce dernier.
    Une petite coquille dans un document de synthèse particulièrement intéressant et instructif pour qui répare l’AMM
    Bravo et encore merci
    Tango

    • admin Répondre

      Bonjour Tango, oui il manque un 0…Je vais rectifier. Heureusement que tu es là pour relever mes coquilles)) Merci encore.

  • COUTEAU XAVIER Répondre

    Bonjour,
    Ne faudrait il pas inclure dans la liste la Meuse qui prend sa source en Lorraine à Pouilly-en-Bassigny . Elle passe dans les Vosges et traverse les Ardennes pour se jeter dans la mer aux Pays Bas.
    Par ailleurs, ce fleuve est considéré comme étant le plus vieux fleuve du monde. Le fait que la Meuse traverse le massif ardennais, formé durant le Paléozoïque, explique pour partie cette interprétation. (Wiki)
    Longueur 950 km et bassin de 36000 km2.

    En tous cas merci pour cette documentation formidable et cette présentation très claire

    Xavier
    Ce sont mes origines Lorraine qui

    • admin Répondre

      Bonjour Xavier,

      Si tu veux tout connaître sur la Meuse, fais toi plaisir! En ce qui concerne le blog je n’en parle pas car elle ne fait tout simplement pas partie des fleuves à connaître pour le proba. Donc pas de question sur le Meuse au QCM.)

      Bonne prépa et bon proba!

  • Marin JM Répondre

    Bonjour,
    Après vérification, il apparaît que le les Vosges ne sont qu’en France.
    Et le Jura ne touche ni l’Allemangne, ni la région Grand Est.
    Pouvez confirmer et modifier ?
    Merci d’avance.
    Jmm

    • admin Répondre

      Bonjour Jean-Michel,

      les Vosges se prolongent naturellement au-delà de la frontière allemande au nord de Wissembourg et jusqu’à Kaiserslautern par un massif qui se nomme en allemand ‘Pfalzerwald ». C’est bien le même ensemble montagneux, gréseux, que les Vosges. https://fr.wikipedia.org/wiki/Massif_des_Vosges. J’avais du faire d’autres recherche au moment ou j’ai fait mes fiches pour dire que les Vosges étaient sur 2 pays, mais je n’arrive pas à retrouver mes sources.

      Le Jura est bien à cheval sur 3 pays qui sont l’Allemagne, la Suisse et la France.

      « À partir de Bienne, les plis se dirigent toujours plus vers l’est et le nombre de plis parallèles commence à décroître, le système montagneux devenant plus petit. Le pli le plus oriental, le Lägern, se trouve dans un axe ouest-est exact et se termine à Dielsdorf, dans le canton de Zurich, où les couches géologiques jurassiennes passent sous la molasse du plateau suisse.

      La chaîne se prolonge en Allemagne par deux plateaux calcaires d’altitude modeste, le Jura souabe, situé au Bade-Wurtemberg, et le Jura franconien, situé en Bavière. » https://fr.wikipedia.org/wiki/Massif_du_Jura

      Donc je confirme ce que j’écris dans le mémento « géo »

      Quelles sont les sources qui te donnent des infos contradictoires?

      Bonne prépa et bon proba!

  • MARCHAU Pierre-Côme Répondre

    Pour la localisation administrative des massifs, les départements inclus dans chaque massif ne sont pas à connaître?

    • admin Répondre

      Non, ce n’est pas nécessaire, ce n’est à priori pas au programme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *